18 rue Nicolas Chorier, Grenoble

 07 699 499 07

 07 699 499 07

18 rue Nicolas Chorier, Grenoble

Médecine Traditionnelle Chinoise Grenoble

Diététique chinoise

La santé par l'alimentation

La diététique est un des piliers de la médecine chinoise. Elle constitue les bases de la pharmacopée traditionnelle. L’action des produits est basée sur l’analyse de 3 propriétés fondamentales qui découlent de la diététique, à savoir, la saveur, la nature et le tropisme. Une fois ces 3 propriétés mises en évidence, un produit peut être utilisé comme remède à un déséquilibre énergétique.

Grace à la connaissance de leurs propriétés, les produits sont classés en fonction de leurs actions respectives. Ils peuvent ainsi être assemblés entre eux plus facilement pour tendre vers une action très précise qui va cibler le déséquilibre détecté. En adoptant une alimentation adéquate on évite les déséquilibres afin de prévenir l’apparition de la maladie. C’est une discipline qui nous maintient en bonne santé, au même titre que la pratique du Qi Gong et du Tai Ji Chuan, de la méditation et de la modération.

Une alimentation équilibrée doit donc marier les propriétés, sans excès dans une direction particulière. Quels sont ces propriétés ?

La saveur

Amer

La saveur amère est asséchante, purgative. Elle est capable de disperser la chaleur et l’humidité qui stagne dans le corps. Son mouvement énergétique est la descente. Les aliments de saveur amère pourront donc être utilisés en cas de constipation avec selles sèches.

L’amer apaise la nervosité, c’est la saveur du cœur, et en tant que telle, elle a un effet apaisant sur la sphère émotionnelle. Elle a également la propriété de durcir les os, et sa saveur sera donc à favoriser pour les personnes souffrant de perte de densité osseuse.
En revanche, l’excès de saveur amère assèche les liquides du corps. A forte dose elle est vomitive.

Plantes:
- la scarole et la chicorée :  froides et amer, elles éliminent la chaleur humidité du Foie et de la vésicule biliaire (crise de Foie)
- le pissenlit : il élimine l'excès de chaleur du Foie par les urines. Il a donc une action drainante qui peut être utilisée en cas d'urines chaudes et douloureuses.
- L'asperge : de nature fraîche, elle élimine la chaleur de la vessie et peut être consommée en cas d'infection urinaire. En revanche il ne faut pas en consommer en excès en cas de trouble rénal.
- L’amande d’abricot : elle à la propriété d’assécher les mucosités et de combattre la toux. Comme elle est légèrement toxique, il ne faut pas la prendre à forte dose. On l’associe à la feuille de mûrier et à la fleur de chrysanthème dans une formule qui traite la toux dans les complications de rhume avec fièvre ou dans les angines.

Doux

La saveur douce tonifie le corps et nourrit le sang. Elle calme le stress et harmonise la digestion. La saveur douce dont il est question ici n’est pas le sucré (qui n’a pas de vertu diététique), mais plutôt la saveur des céréales qui produisent des sucres lents. Cette douceur qui provient des céréales favorise à la fois la tonification et le relâchement musculaire (action des sucres lents). La saveur douce est hydratante, elle sera donc intéressante en cas de constipation.

Le doux est la saveur de la rate qui ramène au centre, à la terre ce qui explique son action calmante.

A l’excès le doux à tendance à ramollir les chairs et favorise l’humidité dans le corps, ce qui se traduit par une sensation de lourdeur, une digestion laborieuse.

Plantes:
- la patate douce : elle tonifie l’énergie de la rate et apporte des liquides. Elle est capable de tonifier les 3 organes liés aux liquides du corps (Poumon, Rate, Rein). Elle sera bénéfique dans le cas de diarrhées avec selles pâteuses, toux chroniques, certains troubles urinaires (envies fréquentes d’uriner).
- le melon et la pastèque : leur nature froide clarifie la chaleur du Foie et de la vésicule biliaire, on peut les consommer en cas de crise de foie, jaunisse.
- la réglisse : c’est un tonifiant qui humidifie le poumon. Il est donc utile à prendre en décoction en début de rhume, et peut suffire à stopper sa progression.
- le Ginseng : c’est un puissant tonifiant qui agit sur tous les organes. Il tonifie l’énergie originelle, apporte des liquides et renforce la capacité de réflexion.

Piquant

La saveur piquante fait circuler l’énergie et le sang dans le corps. Elle favorise la transpiration ce qui en fait une saveur intéressante pour la sudorification en cas de rhume et de courbatures liées au vent froid. Elle est capable d’arrêter le hoquet, de calmer les crises d’asthmes et la toux (tous les mouvements énergétiques à contre-courant de l’estomac et des Poumons)

L’excès de piquant épuise l’énergie et les liquides du corps. Il faudra l’éviter en cas de grande fatigue et de transpiration abondante.

Plantes :
- La cannelle : prise en décoction l’écorce tonifie et réchauffe le corps à partir du centre, arrête les douleurs (notamment les douleurs lombaires chroniques par vide d’énergie). Les rameaux peuvent être pris pour faire transpirer et stopper un début de rhume, traiter les douleurs articulaires (le rameau va aux extrémités).
 - La menthe : en plus de son aspect dispersant, elle est rafraîchissante et peut être prise en infusion en cas d’angine, de fièvre légère avec mal de gorge.
- Le gingembre frais : pris en décoction il réchauffe le poumon et arrête la toux. Il prévient également les vomissements. On peut l’associer à la réglisse et à la cannelle dans une décoction qui traite les attaques de vent froid (rhume).
- l'ail : il cumule plusieurs propriétés. Il fait circuler le sang et sera donc intéressant à consommer en cas de maladie cardiovasculaire, hypertension, angine de poitrine. Il est également capable d'évacuer les parasites intestinaux et la chaleur toxique de l'intestin (dysenterie).

Salé

La saveur salée ramollit les masses, les kystes. Elle est humidifiante, laxative, favorise le mouvement de descente et reconstitue l’essence des Reins (os, moelles). Les aliments salés seront utiles pour reconstituer la masse osseuse, mais l’excès nuit aux Reins et au Cœur, à tel point que le sel est déconseillé aux personnes souffrant de maladies cardiaques et rénales et notamment en cas d’hypertension secondaire. L’excès de sel est également à éviter en cas de diarrhées, de selles molles.

Plantes :
- les algues (Kun Bu, sargasse) : elles sont intéressantes à consommer en cas de gonflement de la thyroïde, et en cas de bronchite chronique. Associée à d’autres produits comme le plantain, l’algue Kun Bu réduit les œdèmes.
- les produits de la mer : rafraîchissants, ils nourrissent l’essence des Reins (os, moelles, cerveau). Les coquilles de moules et de nacre réduits en poudres peuvent être pris en décoction pour calmer l’agitation, l’inquiétude, les palpitations cardiaques, les vertiges (tous les troubles associés à une montée excessive de Yang du Foie).
- l'huitre : elle possède une propriété astringente du sang, et est donc intéressante à consommer en cas de faiblesse des vaisseaux (bleus faciles)
- le chlorure de magnésium : c’est un laxatif

Acide

La saveur acide est astringente, elle contracte et resserre, évite les écoulements. Son mouvement énergétique est centripète. Elle est intéressante pour réduire la transpiration, les pertes urinaires, les spermatorrhées, les pertes sanguines, les diarrhées.

L’excès d’acide nuit aux tendons et peut provoquer des crampes, il referme les pores de la peau ce qui empêche l’expulsion des facteurs pathogènes en cas d’attaque de froid, vent. Il est donc à éviter en cas de rhumes, grippe, angine.

Plantes :
- le citron : on utilise surtout la peau pour faire circuler l'énergie du Foie qui est bloquée, ce qui peut provoquer des douleurs dans les flancs et des ballonnements.
- la rhubarbe : purgative elle élimine la chaleur et les toxines des viscères. Elle entre dans la composition de formules qui traitent la constipation, voire l’occlusion intestinale, la dysenterie. Comme leur action est drastique, ces formules sont administrées pendant une courte période
- La cerise : est bénéfique pour certaines douleurs rhumatismales qui relèvent du vent et de l'humidité
- l'oseille : élimine la chaleur et l'humidité de la vessie, cette action drainante est intéressante en cas d'infection urinaire.
la prune Mume : on l’utilise en décoction pour traiter la diarrhée, et pour soigner la toux chronique.

La nature

On divise la nature des produits en 3 grandes catégories : les produits froids (qui se subdivisent en froid et frais), les produits chauds (qui se subdivisent en tiède et chaud), et les produits neutres. La préparation des produits peut modifier leur nature, c’est ainsi par exemple que le gingembre voit sa nature passer de tiède à chaud lorsqu’il est séché.

Les produits froids peuvent également être grillés pour obtenir une nature moins froide, voire tiède.

Les produits frais et froids

 

Les produits frais et froids éliminent la chaleur, rafraîchissent le corps et le sang (maladies de peau comme le psoriasis), neutralisent les toxines.

Il existe beaucoup de produits froids, parmi lesquels la plupart des légumes (rhubarbe, melon, concombre, laitue, épinards, champignons…) mais également certaines céréales (millet, orge) et légumineuses (soja vert). Le blé et le sarrazin sont de nature fraiche.

Les produits neutres

Les produits neutres sont harmonisant et peuvent être consommés fréquemment et par tout le monde.

Certaines céréales rentrent dans cette catégorie (riz, avoine), la viande de porc, le jaune d’œuf, le miel, les produits laitiers*.

 

* les produits laitiers consommés fréquemment produisent de l'humidité dans la Rate et le Foie ce qui peut favoriser l'apparition de sinusites ou rhinites allergiques ainsi que des rhumatismes.

Les produits tièdes et chauds

Les produits tièdes et chaud réchauffent le corps par l’intérieur, renforcent l’énergie Yang, font circuler le sang et l’énergie.

La plupart des épices rentrent dans cette catégorie (ail, cannelle, cardamome, ciboulette, poivre, clou de girofle …) mais on trouve également certains fruits (abricot, cerise, datte, noix), certains légumes (poireau, fenouil, poivron) et quelques viande (mouton, agneau, gibier). L’alcool et le café sont classés dans cette catégorie.

Le tropisme

C’est la direction vers laquelle se dirige l’action du produit, la cible thérapeutique en quelque sorte. Cette cible peut être une partie du corps, un organe ou un méridien. Par exemple, le rhizome de curcuma long conviendra bien en cas de douleur d'épaule car il possède à la fois la propriété de soulager les douleurs et le tropisme vers les épaules.

Méridien et organe associé

- les céréales ont généralement un tropisme vers la Rate et l’estomac. Certaines céréales cependant vont cibler d’autres systèmes énergétiques (le blé tonifie le cœur et les Reins, le millet tonifie la Rate mais également le Poumon).
- Les viandes, en tant que tonifiant du sang, vont cibler plus particulièrement le Cœur (porc, mouton, abats) et le Foie (foie de porc, de veau, de poulet).
- Beaucoup de fruits, ainsi que des légumineuses nourrissent les liquides de l’Estomac (litchi, pamplemousse, poire, pomme, abricots, petits pois) et pourront donc être consommés en cas de douleur gastrique, difficulté de digestion.
- Les fruits de mer dirigent leur action de tonification sur les Reins.
- les radis avec leur saveur piquante sont particulièrement intéressant pour chasser les mucosités du Poumon.
Le poireau à des propriétés échauffantes avec un tropisme au Poumon, il sera donc utile à consommer en cas de toux avec mucosités claires et aqueuses.

Parties du corps

- le haut du corps est bien ciblé par le curcuma (épaules pour le curcuma long, poitrine pour le curcuma rouge). Certaines ombellifères utilisées en pharmacopée ont un tropisme pour le haut du corps (racine de notopterygium) ou pour le bas du corps (racine d’angélique pubescente)
- Certaines plantes ont pour tropisme le sang, comme le pourpier qui diminue les saignements utérins, la pimprenelle (plante courante dans nos prés) qui grâce à ses propriétés hémostatiques et rafraichissantes est utilisée pour traiter les hémorroïdes, ou encore la garance (également facile à trouver dans nos sous-bois) qui permet de traiter toute sorte d’hémorragies.
- il existe également des plantes qui ont pour tropisme la peau, dont par exemple l’armoise argentée qui après macération dans l’huile peut être utilisée en application locale pour combattre l’eczéma.
- Pour l’abdomen, la fleur de carthame (ou faux safran) dissout les masses abdominales et apaise la douleur.
- Les haricots verts et le topinambour ont un tropisme vers les liquides du corps, ils peuvent être consommés en cas d’œdème.
- Enfin citons Achyranthis Bidentatae (sorte d’Amaranthe) qui à la capacité de guider l’excès de chaleur de n’importe quelle partie du corps vers le bas pour l’évacuer (ulcération de la bouche, saignement de nez, gorge douloureuse)

Quelques recettes

- Lorsque l’énergie Yang est en excès dans le corps, ce qui provoque céphalées, vertiges, hypertension, on peut utiliser le céleri selon l’une des deux recettes suivantes :

  • Prendre le jus de céleri frais extrait par pression avec un peu de sucre brun, ou cuire 60g de céleri et boire la soupe obtenue pendant une semaine
  • Faire cuire une huitre dans sa coquille dans de l’eau avec du céleri et éventuellement des oignons. Consommer tous les jours pendant une semaine

- Pour réchauffer le corps en cas de fatigue : cuire du riz avec du gingembre jusqu’à la consistance d’une bouillie, consommer chaud.

- Douleur à l’estomac due à un excès de stress ou d’émotion : boire une tisane de peau de mandarine, ou faire cuire du gruau de riz avec des peaux d’agrume

- Dès les premiers symptômes de rhume, faire cuire une décoction de gingembre et de cannelle pendant 20 minutes puis la laisser infuser 15 minutes et boire tiède. On peut rajouter de la réglisse pour harmoniser la préparation. Si on ne dispose pas de tous ces ingrédients, on peut faire une décoction d’oignons sucrée au miel, à boire chaud.

- Troubles du sommeil:  

  • endormissement facile mais réveil dans la nuit avec difficulté à se rendormir: cuire dans une tasse 15g de millet, faire réduire de moitié, boire le jus et manger les graines avant de se coucher
  • difficulté d'endormissement: faire cuire du riz en gruau avec des baies de goji (et de longanes si on en trouve)

- Migraines temporales: éviter les aliments chaud, l'alcool, le sucre, manger léger le soir. Boire du jus de céleri frais, gruau de riz au céleri

- Nausées, vomissements: éviter la saveur acide, et les aliments très chaud ou très froids. consommer gingembre frais, kiwis, jus de raisin

- Remontées acides: boire un verre de jus de pomme de terre crues matin et soir

- Constipation: éviter les aliments chauds et acides, cuire une décoction de graines de radis

Tableau combiné des saveurs et des natures

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.